Réussir son retour au travail sans perdre le bénéfice des vacances

Analyse de la bourse de tunis
Résumé de la séance boursière du 2 Août 2017
2 août 2017
Analyse de la bourse de tunis
Résumé de la séance boursière du 3 Août 2017
3 août 2017

Après la pause des vacances, il est crucial de bien réussir sa reprise. Voici cinq conseils pour revenir au travail dans les meilleures dispositions.

1. Préparer son retour

A l’instar de ses vacances, souvent préparées bien en amont, le retour au bureau ne devrait pas être improvisé ou subi mais anticipé. Le changement de rythme (heure du réveil, activité différente, trajets quotidiens) peut s’avérer délicat s’il n’est pas anticipé. Pour gagner de précieuses minutes, préparer sa tenue et ses affaires la veille de la reprise permet de prolonger sa nuit de quelques minutes.

2. Reprendre progressivement

Après une (voire deux) semaine(s) d’absence du bureau, la boîte mail regorge généralement de courriels non ouverts. De nombreux correspondants n’ayant pas obligatoirement tenu compte du message d’absence programmé avant le départ en congés. Or, le risque est de voir le rythme des mails retrouver son niveau normal avant d’avoir eu le temps de faire le tri parmi les 843 messages arrivés pendant les vacances. Une astuce permet de gagner quelques précieuses heures: conserver le message d’absence le jour du retour. Même conseil pour les réunions et briefings: inutile de se surcharger la semaine de rentrée, alors que tout se qui s’est passé en son absence n’est pas encore assimilé.

3. Hiérarchiser les priorités

Même si le message d’absence sur la boîte mail ou le répondeur téléphonique a pu réorienter certains interlocuteurs, l’absence de quelques jours aura forcément occasionné une charge de travail à absorber à son retour. Et il est illusoire de s’imaginer pouvoir tout régler en une seule journée. Il peut donc s’avérer utile de s’octroyer un moment pour lister l’ensemble des tâches à réaliser, puis de hiérarchiser les priorités selon les échéances, les importances ou les relances.

4. Privilégier le relationnel

Pas le temps pour un café au retour? Peur de sembler encore dilettante aux yeux des chefs si on narre ses exploits sur la plage ou dans les alpages? Au contraire, s’accorder le temps de prendre un café avec les collègues est crucial: il permet à la fois de refermer correctement la page des vacances en racontant comment celles-ci se sont passées (évitant les questions au fil des jours et des semaines), mais surtout il offre l’opportunité de débriefer ce qui s’est passé en son absence et de prendre le pouls des équipes: l’arrivée d’un nouveau collègue, les tensions internes sur un dossier, l’annulation d’un contrat ou le rachat d’une filiale, autant d’informations qui ont pu échapper au vacancier sur son île exotique et qui pourraient s’avérer cruciales pour rendre son travail plus efficace plus vite.

5. Voir le long terme

Attaquer sa reprise avec une journée à rallonge n’est jamais la bonne solution: de la même manière que le réveil trop brutal, les heures supplémentaires dès le premier jour sont à éviter, car l’organisme pourrait subir un choc et le reste de la semaine serait plus difficile et ferait perdre en efficacité. Mieux vaut y aller en douceur et, si des heures de rab au bureau doivent être nécessaires en fonction de la charge de travail, l’idéal est de les répartir sur la semaine entière (voire les deux semaines post-reprise) en y allant progressivement.

Article paru sur le site : http://www.bilan.ch/